[Cité] Antalya

Section consacrée au background officiel de l'univers de Solarune : La Melnopée.
Répondre
Avatar du membre
Airain
Administrateur du site
Messages : 898
Enregistré le : lun. 27 avr. 2020 16:29

ANTALYA
Image

Gouvernement : Dictature Militaire (Armée Noire)
Dirigeant: Kork Edan
Alignement: Loyal Neutre, Loyal Mauvais, Neutre, Neutre Mauvais
Population : 11.720 habitants (humains 94%, nains 5% ; Autres 1%)
Religions : Le Thorgan, cultes tolérés: Baine, Loviathar, Aurile

Histoire :
Après la chute du Menoltiarque, les Kalikardes fuirent Solarune après la révolte de Kimkal. Le reste de l'armée noire prit la route vers le nord, jusqu'à Antalya. Ils n'eurent aucun mal à renverser les dirigeants de l'époque et y imposer leur dictature. Les Antalyans se retrouvèrent alors sous le joug des Kalikardes. La population fut contrainte de rejoindre l'armée, ou de la servir dans les mines, les forges ou les ateliers. Plusieurs dirigeants se sont succédé, toge noire, guerriers, haut dignitaire de cultes locaux. Mais certains disent qu'ils ne sont que des pions. L'armée noire serait en fait dirigée par quelqu'un dans l'ombre, dans un château perdu au sommet d'une montagne. Pour beaucoup, ce n'est qu'une légende. Mais un nom revient tout de même souvent, celui de "Dollraven".

Noblesse :

Les Forgeslions :

La population locale respecte beaucoup l'ancienne noblesse locale, descendante des précédents dirigeants d'Antalya. L'ancienne famille régnante est celle des Forgeslions, qui dispose d'un fort respect dans la population.

Les Flechacier

Famille beaucoup moins respectable que les Forgeslions, du moins pour le bas peuple Antalyans. Ils vivent de l'esclavage, chassant leur marchandise dans la froide campagne alentour. Il n'est pas rare non plus de les voir au sultanat d'At'ar pour y négocier des esclaves. D'autres sont membres ou assez proche des cultes Torganite, Bainite et Loviath. Quelques-uns sont aussi officier dans l'armée noire.

Militaires :
Force(s) armée(s) :

- Armée noire : Entre trois mille et quatre mille hommes, mais plus du deux tiers sont des conscrits.
- Puissance navale et aérienne : Aucune. Seul le Djinn des vents voyage parfois entre At'ar et Antalya.

Défense(s) :

- Fortifications : Antalya est naturellement très bien défendue par les gorges montagneuses, difficiles d'approche et de manœuvre pour une armée. Le climat extrême est une autre défense naturelle très difficile à combattre pour un éventuel agresseur. Enfin la cité dispose d'impressionnantes fortifications de nature clairement maléfique.

Diplomatie :
Antalya est le principal bastion de l'Armée Noire hors des CromKaerns.

Solarune : Trêve fragile
Ascavalon : En guerre
Celvedorian : Neutre
At'ar : Neutre
Galus : Neutre
Hanteplaine : Neutre

Economie :
La région est riche en mines naturelles où l'on peut trouver toutes sortes de minerais, gemmes, cristaux et en particulier de l'Eolithe. La cité possède de nombreuses forges et divers ateliers, bien qu'une grosse partie de leur production soit destinée à l'armée noire.
En outre, la région compte de nombreux trappeurs qui chassent les magnifiques fourrures de la faune locale, ce qui fournit un important commerce à Antalya (et de nombreux conflits avec l'armée, car les trappeurs sont fréquemment rebelles et insoumis). Enfin il y a un peu d'agriculture et d'élevage, bien que la ville réussie juste à s'auto suffire.

Exportations : Minerais, gemmes brutes, fourrures, armes, outils en métal et ingrédients magiques.
Importations: Nourriture (légumes, bétail, poisson, céréales, fruits), esclave, tourbe, sable pour la construction, granit, sel, huile végétale et alcools de toutes sortes (principalement pour les soldats).

La Magie
L'apprentissage des Arts hors de l'Armée Noire est interdit, si bien qu'il n'y a aucune forme d'enseignement de magie disponible officiellement dans la cité. Les seuls pratiquants de l'Art sont soit des étrangers, soit des anciens, qui cachent leurs pouvoirs pour ne pas être "recrutés" dans l'armée ou simplement tués. La pratique de la Magie y est interdite sous peine de mort.

Une enclave de Thayens est présente dans la cité depuis quelques années. Il n'y a qu'à Antalya qu'ils ont réussi à s'installer et avoir une certaine influence. Ils seraient dirigés par un certain Ulbrin Durandorn et son associé Ernestal de Folgrunstal.

Le Divin :
Avant la Chute de Thorgan, seul son culte était pratiqué à Antalya, ainsi que le Vieil Hiver qu'on priait comme on prierait la Chance ou Mère Nature, et la Baba Licana. Il n'y a pas de vrai Culte organisé pour ces deux-là.

Entre la Chute et la prise de la cité par l'Armée Noire, quelques prêtres prosélytes ont pu introduire la connaissance des cultes des Royaumes, mais aucun n'eut le temps de bâtir de temple, et dés l'invasion tout culte fut interdit par l'armée noire à l'exception de celui du Thorgan. Les exceptions notables sont celles d'un prêtre de Waukyne qui bénéficie d'un passe-droit en échange de marchandises magiques pour l'armée, et les temples de Loviatar et Baine, résultat d'alliance entre l'Armée Noire et ces cultes (alliance dont on ignore tout).

La vie à Antalya :
Le Crime: La cité est sous la loi martiale permanente et la justice y est expéditive si bien qu'il n'existe quasiment pas de crime (reportés...) hormis quelques larcins provoqués par la faim et le désespoir. Il existe dit-on un mouvement clandestin de rebelles, mais si c'est le cas, ils sont très discrets et peu actifs (aucune action visible).


Mentalité : La population locale est d'un naturel plutôt tranquille, habitué à se serrer les coudes face aux rigueurs du climat local. À l'origine plutôt rieurs et de bonne composition, depuis la prise de pouvoir par l'Armée Noire la population d'Antalya fait contre mauvaise fortune, bon cœur. Endurant brimades et privations forcées pour entretenir l'armée d'occupation, les Antalyans semblent résignés. "Inutile de rager contre l'Hiver, il faut apprendre à le supporter ou mourir".
Répondre