Les factions d'opposition

Ce qu'il faut savoir pour jouer en Melnopée, la liste des haks et les annonces importantes.
Répondre
Avatar du membre
Winterwolf
Messages : 587
Enregistré le : lun. 11 mai 2020 12:48

LES FACTIONS D'OPPOSITION

Après discussions avec le staff nous avons convenu que la relance des factions dites d'opposition (mauvais, voleurs, etc) doit se faire de façon un peu encadrée afin que cela se passe au mieux.

Nous vous demandons donc de considérer ces règles comme acceptées tacitement si vous participez à ces animations, que vous fassiez parti de ces factions ou que vous cherchiez à les arrêter (Représentants de l'ordre, aventuriers emplis de bonnes intentions, etc).

1) L'opposition
La relance de ces factions créera une opposition entre les personnages et, du fait des moyens à disposition des joueurs et de leur volonté de réussir il est presque impossible de justifier que tout se passe bien tout le temps et qu'il n'y ait pas d'arrestations. Cela fait parti du jeu : il faudra accepter de perdre parfois.
L'inverse est vrai aussi : les criminels s'enfuient aussi.
.

2) L'échec
Les lois de Solarune prévoient des peines relativement légères en cas d'arrestation et plutôt pécuniaires. L'arrestation ne sera donc pas un drame, sauf circonstances exceptionnelles.

3) La garde et le pouvoir
Nous sommes dans un monde médiéval fantastique, pas dans une démocratie moderne : même si Solarune est une cité tolérante, il ne faut pas s'attendre au même système que notre police. Les gardes peuvent se montrer plus rudes, surtout dans un monde où il y a des créatures mortelles dans tous les coins de la région. Par principe, la garde sera toujours considérée dans son bon droit, surtout si vous résistez.

4) Le fair play
Un point valable pour les opposants mais aussi pour la garde : l'opposition est le fait des personnages, pas des joueurs. Il est important de bien faire la différence. Que vos personnages puissent se détester est une chose mais n'oubliez pas que chacun, derrière l'écran, est un joueur qui souhaite s'amuser. Soyez agréable avec l'autre, même s'il est votre ennemi en jeu, je dirais même d'autant plus ! Laissez le gagner parfois et ne transformez pas l'opposition en une destruction du RP et du plaisir de jeu de l'autre.

Je serai particulièrement regardant sur ce fait et punitif au besoin : nous jouons ensemble.

5) L'arrestation
Nous en revenons au fair play. Si vous êtes arrêtés, et bien ce n'est pas grave ! Ce n'est pas une sanction mais la continuation du RP. Soyez irréprochables en HRP.
Vous ferez de la prison et nous vous demandons d'accepter que vos personnages soient bloqués en cellule jusqu'à 2 semaines IRL, sans vous plaindre (max de chez max, nous encourageons chaleureusement la garde à trouver des solutions alternatives telles que punitions immédiates, amendes, travaux d’intérêts généraux, etc. Le principe du commun accord peut faire des miracles). Certes, vos personnages seront immobilisés mais la garde a aussi le droit de se sentir utile. Jouez un autre personnage, faites du RP avec les gardes en prison, avec d'autres détenus mais respectez le RP de l'autre.
La garde est aussi encouragée à fournir un peu de RP aux personnages arrêtés (interrogatoires, etc).

6) Principe d'équité
S'il est logique que les PJs cherchent à arrêter les opposants, il est aussi logique que ces opposants ne soient pas juste des brebis attendant d'être envoyés à l'abattoir. Il existe un équilibre des forces qui justifie que les opposants n'aient pas disparus malgré toutes les capacités des personnages joueurs (PJ). Cet équilibre des forces sera joué et plus la pression sera mise sur les opposants, plus les opposants (PNJs) réagiront de façon potentiellement violente.
Les gentils aussi peuvent subir les foudres des "opposants".

7) La mort RP
La mort RP est une possibilité, il faut l'accepter. Solarune a cependant prévu des moyens de permettre le retour des personnages par la race des esprits, les résurrections, etc. Cela ne sauvera pas votre personnage de toute conséquence mais cela vous permettra de continuer à le jouer, dans doute avec plus de difficultés.
Si vous imposez une mort RP à un joueur (que vous soyez un "gentil" ou un "méchant"), vous acceptez de fait que la même chose vous arrive. Les vengeances, cela arrive et les PNJs aussi peuvent s'énerver.
Naturellement, utiliser un de vos personnages pour se venger de la mort RP d'un de votre autres personnages ne sera pas accepté.

Ces RPs ont étés longtemps mis de côté du fait des problèmes et des frustrations qu'ils généraient. Ce cadre est là afin de faire en sorte que chacun puisse s'amuser et que les "opposants" ne soient pas interdits de jeu. Nous comptons sur le fair play de chacun.
Tout ceci peut sembler un peu stricte mais nous souhaitons avant tout conserver le plaisir de jeu de tous et ces règles nous semblent adaptées à préserver les RPs de chacun.

Winter, validé par le staff
Répondre